Villes et Villages » Mazara del Vallo

 

Elle fut une ville arabe, puis normande et encore espagnole, et chacune de ces civilisations y a laissé d’importantes traces. Une présence qui confirme encore aujourd’hui l’identité multi-ethnique de cette ville est sa communauté Tunisienne qui y est installée et y travaille depuis plus de trente ans, se consacrant principalement à la pêche dans ce bras de mer depuis toujours importante voie de communication, d’échanges et de commerce. Le mélange de cultures est évident lorsque regarde le plan de la ville typiquement arabe mais enrichi au cours des siècles par des architectures normandes, comme l’église San Nicolò Regale, et baroques, formant ainsi un unicum originale. La ville rappelle les colonies ensoleillées du Maghreb et ses lignes baroques se détachent sur un ciel d’un bleu intense et rare, que l’on ne retrouve que sur certaines villes andalouses. La Sicile est une synthèse parfaite du grand lac méditerranéen. Enfin, la sculpture du Satyre Dansant, retrouvée il y a quelques années par un bateau de pêche de Mazzara dans les eaux du canal de Sicile, fut magnifiquement restaurée. Elle est exposée dans un musée spécialement créé pour elle dans l’ancienne église de sant’Egidio.